Quelles vaccinations et à quel moment ?

Passé le temps où les RDV de vaccinations sont orchestrés par les parents ou la médecine scolaire, il n’y a souvent plus de repères chronologiques, si ce n’est un vague souvenir d’une vaccination au collège, peut-être… Il n’est pas rare d’ignorer si vos vaccinations sont bien à jour.

Lors de votre visite médicale au SIUMPPS, le carnet de santé / vaccination va permettre de remettre les pendules à l’heure, tout en tenant compte des mises à jour régulières des recommandations vaccinales, elle-mêmes fonction des résultats des études épidémiologiques récentes et des progrès médicaux.

vaccins

Vous pouvez bénéficier gratuitement de ces (rappels de) vaccinations lors de votre visite médicale au SIUMPPS.

N’hésitez pas à nous poser vos questions ou à refaire le point lors de votre visite médicale au SIUMPPS en apportant votre carnet de santé / vaccinations.

Vaccins proposés sur place : dTP, dTCaP, MMR (ancien ROR) et l’hépatite B.
Voir ci-contre le calendrier des vaccinations

Par souci de simplification et d’efficacité

Les recommandations vaccinales (avril 2013) proposent un rappel unique “ Diphtérie Tétanos Coqueluche acellulaire Polio ” (ou “ dTCaP ”) à âge fixe : 25 ans (45 ans/65 ans etc.).

A 25 ans, l’entourage s’enrichit parfois d’une meute d’enfants dont il faut parfois craindre la contagiosité… C’est donc le bon âge pour se protéger soi-même et les enfants proches du risque de transmission de la coqueluche.

Même idée s’agissant de la rougeole, des oreillons et de la rubéole (vaccin ROR ou MMR). La vaccination vous protège si vous n’avez pas vous-même contracté ces maladies dans l’enfance qui ont des conséquences, en général, plus sévères chez l’adulte que chez l’enfant et qui exposent votre entourage immédiat à un risque élevé de contamination comme en atteste notamment, en France, l’épidémie de rougeole, en recrudescence.

Il existe aussi des circonstances professionnelles comme les études de santé qui relèvent d’une obligation vaccinale vis à vis du virus de l’hépatite B. Ce vaccin s’adresse plus généralement à tous les jeunes adultes. En 2010, 1600 cas d’hépatite aiguë liés à l’hépatite B dont 53% auraient pu être évités grâce à la vaccination (BEH du 21.05.13, invs.sante.fr).

Calendrier vaccinal
Le vaccin contre l’hépatite B

Il nécessite la réalisation – au préalable – de trois tests sanguins : Ag Hbs (recherche du virus), Ac anti Hbs (recherche des anti corps de vaccination) et Ac anti Hbc (recherche des anticorps de guérison si l’Ag Hbs est négatif).

Ces trois tests s’effectuent dans les centres de dépistage anonymes et gratuits ou lors des séances de dépistage organisées par le SIUMPPS.
Centres de dépistage : http://www.sida-info-service.org/Centre-De-Depistage-VIH-Sida-Paris-75

 

La pénurie de vaccins contre l’hépatite B a conduit le Haut comité en santé publique à émettre un avis de priorité pour les étudiants non vaccinés admis en seconde année d’études de santé.
Deux injections seront réalisées à un mois d’intervalle. La troisième injection (vaccination définitive) sera effectuée lorsque les stocks de vaccins seront reconstitués.

En pratique, pour se faire vacciner :

1/ Réaliser dans un CeGGID une sérologie Ag Hbs, Ac antiHbs et ac anti Hbc ;
Liste des CeGGID sur http://vih.org/20160120/se-faire-depister-en-ile-france-carte-cegidd/137701

2/Prenez un rendez-vous au SIUMPPS, un médecin vous établira une ordonnance de vaccination.

3/ Contacter une pharmacie hospitalière pour retirer le vaccin

4/ Il faudra présenter votre carte d’étudiant, votre carte vitale et une carte d’identité.

Pour les autres vaccins

Vous s’adresser, soit à votre médecin généraliste, soit aux centres de vaccinations municipaux, soit encore aux centres de vaccinations des voyageurs.

Dr Anne Lavaud

Centre de vaccinations

Centre de vaccinations en France
Les vaccinations peuvent être effectuées :
– par un professionnel de santé :
– médecin généraliste, sage-femme, pédiatre, gynécologue, gériatre, infirmier (sur prescription médicale sauf pour la vaccination contre la grippe à l’exception de la première injection)…
– dans les centres de vaccination publics (Coordonnées disponibles auprès des mairies, agences régionales de santé (ARS) ou conseils généraux) ;
– dans les centres de Protection maternelle et infantile (PMI) pour les enfants de moins de 7 ans ;
– dans les services de médecine du travail ;
– dans les centres de vaccination pour les voyageurs.
Vous pouvez également en parler avec votre pharmacien, qui pourra vous donner des conseils.

Immunisation des professions de santé :
(arrêté du 6 mars 2007 publié au JO le 13 août 2013) Télécharger le pdf

Algorithme de l’immunisation contre le VHB
Télécharger le pdf

Informations complémentaires en ligne

Vous trouverez toutes les explications détaillées concernant ces vaccinations mais aussi contre l’hépatite A (pas de vaccin existant contre l’hépatite C), contre le papillomavirus (HPV) et autres sur :

Vaccinations internationales
Carnet de vaccin électronique

Vous ne retrouvez jamais votre carnet de vaccinations ? Vous ne savez pas quels rappels il convient de réaliser ? Simplifiez-vous la vie : votre canet de vaccination sur un site sécurisé ?

Le Carnet de Vaccination Électronique (CVE)
est un service gratuit et anonyme du Groupe d’Études en Préventologie.

Pourquoi s’inscrire ?
Gérer les carnets de vaccination de toute la famille. Obtenir des conseils personnalisés et précis. Éviter la survaccination et
Être prévenu des prochains vaccins à faire…
En savoir Plus

Application mobile « MesVaccins »